Originaires du Morvan, c’est par choix que nous, collaborateurs de l’Atelier Claire-Voie, avons décidé de revenir vivre et travailler dans la région après plusieurs expériences professionnelles. 

Juliette LAVAULT 

Architecte HMONP
Inscription au tableau  l'Ordre des Architectes de BFC : n° 087707

Juliette a commencé son parcours professionnel par une expérience en scénographie muséale qui lui a permise de développer un regard artistique et poétique.
Avant la création de sa propre agence, son expérience d’architecte s’est développé lors de mon passage à l’Atelier Correia Architectes et Associés à Saulieu où elle a assuré le suivi complet de projets de différentes échelles (de la conception de l’espace d’accueil et l’exposition permanente de la Halle Chambertin à Gevrey Chambertin à une usine de Conditionnement de Miel à Dijon).

Juliette cherche à rester à l’écoute et au plus près des attentes de ses clients, sans jamais hésiter à proposer une vision différente pour ouvrir des pistes de réflexion. De par ses engagements associatifs, elle sait animer des collectifs lors de réunions pour que chacun.es trouve sa place tout rendant l’efficace dans le processus de prise de décision.
Élue au Conseil municipal dans son village, elle souhaite être actrice sur mon lieu de vie pour mettre mon énergie et mes compétences au service du développement d’un milieu rural auquel elle croit.    

Romain Rousseau 

Architecte HMONP
Inscription à l'Ordre des Architectes de BFC en cours

Romain est originaire du Morvan et a débuté par la pratique de l’architecture au sein de l’Atelier Correia à Saulieu, avant de l’enrichir par la théorie, à l’École de Lyon.

Il travaille en tant qu’indépendant, bénéficiant d’une solide expérience de terrain sur une grande variété de programmes.

Marqué par le territoire, ses valeurs, sa vie, son paysage, et son histoire, il a choisi le paysage architectural du Morvan comme sujet de recherche pour son mémoire de Master avec une vision transversale des enjeux liés aux problématiques de l’habitat individuel.

C’est dans ce même élan qu’il a choisi de rester sur la terre de ses aïeuls pour pousser plus loin encore la réflexion sur la réhabilitation d’un patrimoine riche à entretenir, et la valorisation de filières locales et environnementales.